samedi 13 juin 2009

Unilinguisme...

Dans un rayon d'un km de chez moi, il y a 4 dépanneurs. Aucun parle francais.
J'aborde beaucoup personnes c'est temps-ci sur la rue et plusieurs d'entre eux ne parlent pas francais. Il y a quelques minutes, une femme aux traits asiatiques me dit Sorry je ne parle pas francaise.
Pourtant j'ai un logement dans le quartier Plateau-Mont-Royal.
Les unilingues anglais sont de plus en plus nombreux et, honnetement ils ne semblent pas en souffrir. Au parc Saint-Enfant de Jésus, je discutais avec deux hommes, un québécois francophone et un anglophone.
Le francophone m'intime de me taire, je lui dis que ma question s'adressait à son voisin. L'anglophone me réponds I don't need to speak french at work. Comme ca, tranquillement, sans aucun problème.

Et les anglophones reprochent aux politiciens leur unilinguisme et, ce qui est le plus drole, ces politiciens là souvent s'en excusent et promettent de faire amende honorable.
Je trouve ca désolant. Je vois une majorité qui marche la queue entre les jambes pendant qu'une minorité se promène avec un air triomphant.
En faisant les trottoirs j'ai compris le mépris des gens en général, mais celui des anglais à sa couleur particulière, elle est entière, inconditionnelle et je peux affirmer en toute objectivité qu'elle est aussi généralisée. C'est un fait, un constat, empirique certe, mais bien réel.

Ce billet mène ou?
Il me mène à regarder le huard bronzé qui repose près de mon clavier, et d'y voir le profil d'Élisabeth. Je parle de langue mais il s'agit plutot d'une question d'argent.
L'argent est anglais, la reine est partout, elle vient de là la suffisance.

Les francophones du pays n'ont meme pas la capacité de frapper une pièce de monnaie d'un symbole qui les réprensente, peut etre à l'endos?

Imaginez juste une pièce de monnaie qui sur ces deux faces symbolise le Québec francophone et qui serait distribuée partout au Canada. J'aimerais voir...

Un profil de René Lévesque sur un billet de 5 $ n'aiderait-il pas à l'intégration des nouveaux arrivants au monde francophone?

*******
Un peu hors sujet, ca coute combien produire une pièce d'un sou?

*********
J'ai trouvé ceci sur Wikipédia...
Le Canada est aujourd'hui une monarchie constitutionnelle à régime parlementaire, se définissant comme une nation bilingue et multiculturelle ; le français et l'anglais sont, à statut égal, les langues officielles.

1 commentaire:

So Much a dit…

Un peu hors sujet, produire 1 sous coûte un peu moins d'un sous :)

http://www.quebechebdo.com/article-158689-Le-gouvernement-federal-convoite-vos-cennes.html