lundi 29 juin 2009

Empathie VII

Poser des questions, tenter de cerner de comprendre, demander d'expliquer.
Dire je ne saisi pas, peux-tu m'expliquer autrement?
Je vois ceci pendant que tu dis cela, ca me semble différent peux-tu m'expliquer.

Ma capacité empathique a échoué lors d'un conflit entre ma fille et son amie. Elles avaient quoi? 8 ans. Du haut de mes 40 ans, je suis arrivé avec mes gros sabots avec la question suivante.
Moi - Qu'est ce qui se passe?
Elles - C'est pas moi c'est elle.
Et je ne suis pas arrivé à démeler l'histoire.

L'empathie a ses limites je crois. Il y a des moments ou l'humain est dans un rapport de force.

Alors, contre-transfert agissant, j'ai remis mon empathie dans ma gauche, j'ai botté le cul des deux filles en leur disant de cesser de nous emmerder avec leurs conneries. Elles avaient maintenant quelque chose en commun, le mal au derrière et le con qui était moi. Elles ont pu s'amuser toute la soirée. Moi aussi d'ailleurs avec la mère de l'amie de ma fille.

Comme quoi les coup de pied au cul parfois c'est mieux que l'empathie.

6 commentaires:

Grabielle a dit…

L'empathie a ses limites je crois.

En effet, l'empathie a ses limites. Quand une personne se roule dans ses problèmes et les génère à qui mieux mieux, c'est un peu plus difficile d'être empathique.

J'ai en tête deux employés qui, depuis des mois, se laissent, reprennent, se relaissent, rereprennent... Quel jour sommes-nous aujourd'hui? Lundi? Alors ils doivent s'être laissé ce week-end (à moins qu'ils n'aient repris... je ne sais plus). Lorsque ça affecte leur rendement au boulot, je tente de faire preuve d'empathie, mais au fur et à mesure que le roman-savon évolue, j'ai de plus en plus de mal à le faire!!!

Comme disait ma grand-mère : Y'a un boutte à toutte !!!!

un gars a dit…

@Grabielle...
C'est ce qui m'intéresse dans l'empathie. Jusqu'ou nous est-il possible de pousser nos limites?
Le boutte justement, il est ou?

Grabielle a dit…

L'empathie, c'est comme la loto 6/49 : il y a tant de variables (2 individus + leur unicité + leur intériorité + la situation + la problématique + leur tolérances + leurs croyances + leurs valeurs + leur background + la température extérieure + les résultats du dernier repêchage.....)

Les combinaisons sont quasi infinies... et donc, les limites de l'empathie aussi ;-)))

un gars a dit…

@Grabielle...
Je suis d'accord avec ta dernière réponse. Et oui, meme le dernier repechage peut influencer l'écoute empathique.
Par ce billet je voulais illustrer qu'il y a un temps pour l'empathie et un temps pour autre chose mais que la décision de passer de l'un à l'autre et la facon de le faire importe. Il y a des coups de pied au cul qui arrivent trop tot et pour de mauvaises raisons. Elle est là l'Art de l'empathie, frapper quand c'est le temps et pour la bonne raison.

un gars a dit…

...et frapper de la bonne facon.

Grabielle a dit…

... et frapper avec le bon pied ;-)