dimanche 7 juin 2009

Empathie...

Je ne mets pas de numéro pour celui là. Il est trop bete et je suis pris dans mes contre-transferts.
Les gens se rasent les cheveux pour une cause, quelle connerie, suicidez vous donc pour amasser des sous pour suicide action. J'irai vous ramasser en bas du pont au lieux de balayer vos cheveux pour ce spectacle qui en réalité est pathétique. Il faudrait les perdre pour vrai, la simulation, c'est pas fort et peu crédible. Devant votre coco, je ne dirai jamais wow, surtout que le coco est à la mode. Tapez vous donc une chimio à la place, une seule, vous gagnerez en crédibilité. Pour ce qui est du spectacle bénin... Et ces conneries là passent à la une de la télé et des journaux...Putain que ca manque de sensibilité.

Les gens de bonnes morales diront ouais mais ils amassent de sous. Bien sur, mais le cancer si c'est une question de sous, pourquoi les donner aux médecins, donnez les aux pauvres. Si les sous n'ont rien à voir, qu'est-ce qui a à voir avec cette maladie? Cessez donc votre représentation, des gens meurent, vos cheveux par terre sont d'un ridicule sans nom.

3 commentaires:

So Much a dit…

Pour avoir travaillée pour leucan, je peux affirmer que l'argent ne vas pas qu'aux médecins.

Leucan c'est de l'aide financière pour les familles dont un enfant est atteind du cancer. Habiter en région et être suivis à st-justine engage des dépenses en essence et en hébergement. Leucan paie tout ça, hotel et essence pour la famille qui doit se déplacer plusieurs fois par mois dans une autre région. Leucan offre un service de massothérapie à l'hopital pour le malade et sa famille. Leucan offre des infirmières pivots qui s'assurent du suivis constant de la famille, ce qui évite d'avoir 4-5 infirmieres qui s'occupe de vous et ne soit pas à jours dans votre dossier ni en contact avec votre médecin. Leucan offre un service de psychologue également. Leucan c'est aussi un camp d'été pour les enfants malades.

Leucan c'est tout
ça: de l’aide financière, un service d’accueil, de soutien affectif et d’accompagnement, de l’information, de l’animation et de l’accompagnement dans les salles de jeux, de la massothérapie à l'hôpital et en région, des activités sociorécréatives, des groupes d’entraide, de la sensibilisation scolaire, un service de fin de vie et de suivi de deuil. Une défense des droits aussi : grâce aux interventions de Leucan, une modification de la Loi sur les normes du travail a accordé aux parents d’enfants gravement malades des congés pouvant aller jusqu’à 104 semaines...

Sur les millions amassé par le défi tête rasé, un seul va à la recherche clinique.

On peut effectivement amasser de l'argent sans faire de spectacle.. mais c'est ça qui paie, le spectacle.

Morgane a dit…

J'en avais à lire pour rattraper le temps : logorrhée d'écriture :)

Je vais te raconter une histoire, pas tout à fait de conte de fée, mais quand même, elle a une fin heureuse.

Quand j'étais toute petite, j'avais un cousin plus grand que moi. oh, à peine, tu vois. Un an tout juste. Quand il eut trois ans, il reçu un cadeau dont on ne voudrait pas. La leucémie.

Or, au Québec, voici 30 ans, quand un enfant avait la leucémie, les chances de survie étaient de 0% - c'était la mort assurée. Aucun enfant n'avait, jusqu'à présent survécu. Moi, j'avais deux ans, puis 3-4-5, et je n'avais pas conscience de l'existence de la mort, juste à côté de moi.

Il n'avait plus de cheveu. Et tu sais ce que les mamans du quartier ont fait, tu sais les mamans comme celles qui ne me ressemblent pas tout à fait, les mamans-poussettes. Bien, elles ont fait raser les cheveux de leurs enfants. Toutes les mamans de la rue. Pour qu'il ne se sente pas différent des autres. En tout cas, pas trop.

Mon cousin, aujourd'hui, a deux enfants. C'est le premier petit survivant de la leucémie au Québec. Des levées de fond, j'en ai fait toute mon enfance, sans savoir pourquoi. C'est adolescente que je l'ai su. Pour moi, ça fait une différence. Une grosse différence. Se raser les cheveux, c'est un symbole de solidarité. M'en fous de savoir que certains le font pour d'autres raisons que les bonnes. Il y en a qui le font parce qu'ils sont touchés par la maladie. C'est tout ce que ça prend.

Morgane
Oups, je voulais utiliser le vous, mais je n'ai pas pu. C'est le tu, qui me vient naturellement. :)

un gars a dit…

@So much...
Ben oui Leucan est bon.
Je n'ai rien contre, c'est le gars en colère qui réagissait à un reportage aux nouvelles de 22h00. Morgane fait référence à la solidarité moi j'y voyais un faux artifice qui m'a mis en feu.

@Morgane...
Loggorhée...mets-en 20 billets et nous ne sommes que le 8.
Je saisi bien qu'il s'agit de solidarité et d'un moyen d'exprimer qu'ils se sentent concernés.. Mais ce truc m'agace royalement sans que je sache vraiment pourquoi.
Pour le tu, il me convient très bien, le vous je le trouve séduisant, comme vous d'ailleurs. ;-)