samedi 27 juin 2009

Trouvez l'erreur...

Dites moi, les gens respecteraient les limites de vitesse et celle de l'ivresse, ne parleraient pas au téléphone et la route ne ferait pas de mort. C'est ca le problème?
Les trains et leurs déraillements sont dus à quoi? Les avions qui s'éclatent, c'est quoi?
De la négligence humaine?
Le déplacement de masse à haute vitesse fait inévitablement des victimes.
Pourquoi renvoyer la balle aux individus lorsqu'il s'agit d'un problème collectif?
La mort par accident ce n'est qu'un mal nécessaire que l'on tente de controler mais ces histoires d'accuser les usagers c'est de la connerie.

Je suis en colère je voudrais m'écraser le poing sur un mur, ca me ferait du bien mais si il n'y a pas mur autour je ne vais rien m'écraser, fendre l'air ne fait pas mal.

Alors les gens qui se tuent en voiture c'est à cause de quoi en fait?

Julien est mort, un chevreuil a passé à travers sa vitre. Julien avait un peu bu mais en fait le chevreuil passait son chemin, c'est la route qui le coupait.
Jean faisait sa livraison, un peu pressé par son patron, du haut de sa cabine il en a tué deux.

Mais la morale veut que les accidents s'expliquent par la négligence des individus.

La mort d'un jeune tiré par un flic dans un parc est ce que cela a un lien avec l'imbécilité du flic à qui j'ai parlé l'autre fois?

3 commentaires:

Âme Tourmentée a dit…

Un problème collectif, pour une société qui souffre d'idiotie collective?

Je me demande sincèrement qui est le plus à blâmer, et si l'on peut seulement blâmer quiconque et personne à la fois.

Certains accidents sont réellement des accidents, mais la plupart, selon moi, pourraient être prévenu avec un tant soit peu de vigilance de part et d'autre.

Mais encore... il y aura toujours des imprudents et des impondérables. La foudre peut nous tomber dessus, et ce n'est pas la faute de personne, on blâme qui alors?

Ça me rappelle un ami que j'avais. 33 ans, beau, intelligent, drôle, qui avait littéralement tout et vivait une belle vie, il était heureux comme personne que j'ai connu autre que lui, et un jour, il tombe malade. La maladie de creutzfeldt-jakob. Un cas sur environs 3 millions. Deux semaines plus tard, il meurt. Injuste, si injuste, mais qui blâmer? Lui? Dieu? Les docteurs? Non.. la vie, tout simplement, parce qu'elle est ainsi faite...

Ce n'est que ma toute petite opinion...

-xxx-

un gars a dit…

@ Ame...
Je voulais mettre l'accent sur l'inévitable conséquence de l'activité humaine.
On sait des choses que je vois rarement écrites.
Une mise à pied entraine inévitablement des décès par suicide ou autrement mais on parle peu, on préfère responsabiliser les personnes. La route tues, et pour qu'elle tues moins faudrait identifier les causes. C'est comme ca pour bien des sujets.

Anne a dit…

Des fois c'est vraiment de la négligence d'individus, faut pas tout mélanger non plus!