lundi 10 mai 2010

Une rupture virtuelle...

Je trouve qu'on méprise trop les télé-réalité parce qu'au bout, elles décrivent bien les comportements humains, même mieux parce que sans trop de censure et ouvert à tous.
Je regardais ce soir TLMP et ça me semblait pire que Big Brother, mais dans le non-dit.

Dans la vie les alliances se font et se défont selon les besoins. Il peut y avoir un sentiment de trahison ressenti mais les humains sont comme ça.
Un full patch Hells peut devenir délateur, un ex-ministre dire des choses qu'il n'avait pu dire lorsque ministre.

Je ne m'offusque plus beaucoup de ces trucs. Pour moi la rencontre de deux personnes à un moment donné, sert pendant une période et il arrive un moment ou la relation ne tient plus.
Pas par des défauts, juste parce la vie évolue et par nature humaine (parlez-en avec l'anthropologue des blogs, lui y connait ça ;-) )

Avec le temps, va, tout s'en va...

Alors je voulais dire au revoir à une amie virtuelle avec qui j'ai eu des échanges très agréables mais qui aujourd'hui, par notre franchise, par nos chemins de vie, laisseraient place à trop de heurts, donc impossible à poursuivre.

C'est drôle j'ai l'impression d'avoir déjà fait un billet sur ça, comme un flash d'un déjà vu.

Je crois que c'est en cinq ans, la quatrième rupture virtuelle significative. Deux m'ont laissé un gout amer, pas celle-ci .

Avec le temps....

7 commentaires:

Un gars déçu a dit…

Je ne peux commenter la 2e partie, mais pour ce qui attrait de la 1ère, je n'écoute pas Big Brothers, mais je supposes que c'est une émission avec des filles silliconée et des gars aussi matcho que musclé qu'imbécile ?

Sans oublié qu'ils doivent mettre obligatoirement un gars sensible qui va être hors du groupe ainsi qu'un gay qui va faire ou à déjà fait son coming-out aucours de la dite émission.

Vous considèrez que ce mélange est représentatif de la réalitée ?

LA TÉNÉBREUSE a dit…

Michel,

Tu parles français? Parce que là je ne suis pas certaine de comprendre quelque chose à ce billet. J'ai comme l'impression qu'il parle de moi. Désolé, je suis vide et creuse depuis quelque jours alors je ne saisi pas du tout. Peux-tu me faire un dessin ou bien parler en français plus distinctement? ;-)

Michel a dit…

Ténébreuse je ne parle pas de toi du tout.
Je parle d'une amitié virtuelle qui a durée quelques années et qui était assidue.

Michel a dit…

@ Un gars déçu..
Ce n'est pas l'amalgame des gens choisis pour participer aux télé réalité qui est représentatif de la société, ce sont les interactions qui le sont.

L'humain qu'il soit gai, femme, homme, jeune ou vieux, gros ou mince demeure un humain. C'est l'hommerie qui est bien représenté dans ces télé-réalité

LA TÉNÉBREUSE a dit…

Oh je m'excuse. Je suis gênée.

Michel a dit…

Tu n'as pas a être gêné Ténébreuse.
J'ai édité ce billet parce qu'il n'y a pas d'amertume dedans et je trouve important de parler des fins de relation tout autant que l'enthousiasme des débuts.
Il parle aussi des alliances qui se font et se défont selon le vent.

Mettre un terme n'implique pas nécessairement que de mauvais souvenirs, il peut y en avoir des beaux qui restent sans pour autant avoir le désir de poursuivre.

So Much a dit…

Quelqu'un ma envoyé un courriel pour me parler de mon deuil d'une relation qui a pris fin.. (De quelle fin il parle? je n'avais pas l'impression d'avoir fait une rupture) En lisant tes billets et les miens il a fait un lien. Je ne sais pas si ce billet parle de nous mais je vois notre relation comme des chemins qui se séparent et qui peuvent se croiser à nouveau..

Je crois être rendue à une étape de ma vie, celle d'être mère et en couple bien établit.. Une étape de la vie de femme avec laquelle tu as du mal à gèrer. Une étape qui te heurte.. J'ai sentit beaucoup d'amertume, de resssentiment et de transfert ( ;) ) dans tes réponses sur mon autre blog.

Je parle maintenant de bébé, de pet sur la bedaine, de guiliguili.. C'est ça un congé de maternité!! On est loin de Freud, Dolto, Mailloux, Labory.. Sous peu, je sortierai des couches, je commencerai un cours, j'aurai d'autre sujets de conversation.. La fusion mère-enfant prendra fin.

Je crois que c'est plus sain pour toi, pour notre relation de prendre une pause.

Je crois être l'une des rares personnes à saisir le «personnage» de Michel parce que jai eu la chance d'apprendre à te connaître et d'échanger beaucoup avec toi.

Je ne reste pas amer de notre relation. J'en garderai toujours un très bon souvenir :)