jeudi 27 mai 2010

Il n'y aura plus personne....

Ça fait longtemps que ça m'agace, j'en ai parlé à quelques reprises.
Ces mesures de contrôle dans la blogosphère.
C'est wipsee, turfy et autres combinaisons comme mesure de protection.

Sans oublier ceux qui modèrent, cette mise en attente d'une autorisation de ce que l'on dit.

Je n'ai jamais modéré ni censuré quelque message que ce soit et je ne me vois pas tisser un lien virtuel avec quelqu'un qui me modère. Comme la modération semble une pratique très répandue dans cette blogosphère un peu prude et au coeur sensible, bien, je ne vous écrirez plus.
Je sais, vous êtes déçu mais que voulez-vous, la modération et la censure, c'est comme si on m'imposait le port d'un condom, ça coupe le plaisir d'une rencontre et la rend un peu stérile.
J'aime la spontanéité et le risque, le trop aseptisé ne m'inspire pas.

Tu bloques un harceleur lors d'harcèlement effectif, tu ne bloques pas tout le monde à priori par peur d'harcèlement.

13 commentaires:

La ténébreuse silencieuse a dit…

Si tu ne m'écris plus je vais m'ennuyer en maudit. Je les aime moi tes commentaires. Si tu fais ça tu es plate! Et je vivrai un autre abandon par ta faute.

Newton a dit…

Heu... je comprends pas le sens du billet.
Pourquoi écrire «je ne vous écrirez plus». Pour se faire supplier de le faire encore? à quoi bon écrire qu'on n'écrira plus. Je modère mes commentaires pour éviter les insultes aux autres lecteurs.
À date, je n'en ai refusé que 2. Un qui se voyait insultant pour moi(mais ça, ça va) et pour un autre blogueur. Le deuxième, celui d'un lecteur lequel j'avais auparavant averti qu'il n'aurait plus d'oreilles (ou d'yeux) chez moi pour être lu.

Michel a dit…

Comme je disais....
Ça fait longtemps que ça m'agace, j'en ai parlé à quelques reprises.


Je n'ai jamais modéré ni censuré quelque message que ce soit et je ne me vois pas tisser un lien virtuel avec quelqu'un qui me modère.

Je disais aussi....J'aime la spontanéité et le risque, le trop aseptisé ne m'inspire pas.

Pis au final, les blogues non modérés et ou il y a absence de qwertly et autres codes inspire l'ouverture à l'autre.
L'enfermement automatique dans une série de truc de protection ne m'intéresse pas m'inspire la méfiance de l'autre, la peur de l'autre.

Michel a dit…

@TC
Il devrait y avoir un truc pour ceux qui modère pour débloquer ceux qui généralement ne cause pas de problèmes, ça serait simple...pourquoi tout bloquer systématiquement?

ment3use a dit…

Je peux comprendre ce que tu exprime ici.

En fait, c'est un peu dans le même optique des statuts Facebook... Nous avons la possibilité de cliquer sur "J'aime" et non sur "J'aime pas"...

Je crois qu'il est important d'accepter la critique quand elle est constructive. Mais bon, je peux aussi concevoir qu'il y a des gens qui ont leurs raisons très personnelles et peut-être aussi fondées de censurer à la base.

D'ailleurs, si je peux me permettre, j'aime bien la dernière phrase de ton article.

Je reviendrai ici. Tes réflexions pincent ma curiosité.

La ténébreuse silencieuse a dit…

Je ne suis pas contente du tout! Si tu ne viens plus écrire chez moi et bien je vais venir te harceler ici jour et nuit. Et je te le répète encore une fois: t'es vraiment plate là!

Pas contente la Germaine!

Michel a dit…

@ment3use
Je comprends très bien y ait des gens qui doivent le faire avec raison.
Mais ce que je constate sur la blogosphère québécoise c'est que la modération semble érigée en pratique courante plutôt qu'en mesure d'exception.

Je crois que cet état de fait s'explique en partie parce que la grande majorité de ceux qui bloguent est composée de femmes.

Je n'ai besoin que d'une seule main pour compter les blogs québécois animés par des femmes qui n'exercent aucune modération.

Bien que les hommes soient moins nombreux, beaucoup d'entre eux ne modèrent pas.

Il y a là un phénomène intéressant d'ordre culturel plutôt local et qui donne une teinte particulière.

@ Germaine mécontente...;o)
Il doit surement y avoir une solution pour que je puisse continuer à t'écrire des réponses qui sont dans le champs.

balou a dit…

Ha toi! plus je te lis et plus je commence à te comprendre et à apprécier tes écrits. Une seul fois j'ai été perçu comme une personne harcelante. Hors dans les faits, je n'ai écrit que deux messages à la personne. Visiblement, sa perception de, mes écris lui ont déplu et personne n'a pu lire puisque la personne avait choisi de ne pas me publier!!! Dans les faits, assis devant mon ordi, mes intentions n'étaient pas de blesser la personne. Mais de faire réfléchir et d'apporter un autre point de vue... Personne n'a la vérité et mes opinions valent n'importe qu'elle autre opinion. Le tout doit être respectueux parcontre.
Il y a une phénomène qui explique qu'à la lecture d'un même texte deux individues peuvent le percevoir très différamment. Un individue peu le percevoir comme positif tandis que l'autre peux le percevoir comme sarcastique et dénigrant.. De la les difficultés de bien se comprendre par écrit.
Le but d'un blog ce n'est d'avoir des opinions varié??? Sinon, je n'en comprend pas le but. J'ai l'impression que pour ceux qui exerce la sensure on un désirs de se faire confirmer dans leur pensée et aurait tendence à prendre trop personnelle les autres point de vue. Hors, si quelque chose ne s'applique pas à toi... heu la personne devrait s'en foutre. Une personne qui interprète mal un texte, "par son vécu, son âge, son sexe.." il est certain que sa réponse va être innadéquate.. Pourquoi monter au baricade sur tout de suite?? il vaut simplement clarifier.
Et un texte n'a que l'importance et l'incidence qu'on veut bien lui donner dans notre vie.
C'est comme les anonymes! Je suis un/une anomymes et je considère que vous l'êtes tous. Puisque dans les fait, même si tu te dis Michel un gars, tu pourais très bien être une femme. C'est comme si le fait de te faire une identité virtuel fait en sorte que les autres ont l'impression d'avoir un réel individue devant leur yeux, donc c'est ok et sécurisant de pensée que la personne à un semblant de transparance. Alors qu'un anonyme laisse trop de place à l'imagination et à l'insertitude.
Je dois avouer que certaine personne font preuve d'une très grande transparance et ouverture sur leur blog. Mais encore là il s'agit de ma perception à moi.

Il est clair pour moi que ton message se veut un questionnement dans un sens qui se raproche de mon questionnement, corrige moi si je me trompe!

Souvant il arrive que nous parlions sur les même blog dans certain cas, se sont tes messages qui ont mal été percu et une autre fois, c'est mon commentaire, qui n'a même pas été publié, dans les faits se que l'on dit se ressemble mais il est dit de façon différente.

Michel a dit…

@Balou
Tant mieux si tu commences à apprécier un peu plus.
Moi j'appelle ça de l'ouverture à l'autre quoi qu'il soit.

Mon billet rejoint tes idées, l'ouverture à l'autre, la meilleure démonstration n'est certainement pas le recours à la modération et aux autres trucs du genre. Encore moins à la censure.

L'ouverture à l'autre, c'est d'ouvrir et de réagir à ce que l'on te présente.

C'est pourquoi je ne tiens plus à laisser un message pour modération sauf exception et je le fait sous une autre identité (mais les 2 personnes savent que c'est michel)

Newton a dit…

À quoi bon changer de pseudonyme s'ils savent que c'est toi? Ce n'est pas très congruant!
Un gars, Michel, Lecteur Virtuel. C'est quoi le prochain? Next, je me donne plus le droit d'écrire des commentaires alors je change de pseudo parce que je ne peux m'en passer.
Franchement, c'est ridiculement risible cette histoire!

Newton a dit…

Je te félicite d'être passé par-dessus tes principes. Vois-tu? Je t'ai publié par respect cette fois! Merci à toi pour cette ouverture.

Michel a dit…

Tu es bien vindicative Newton.
Je suis passé de un gars à Michel et j'ai fait un billet là-dessus.
Je n'ai rien à en dire, c'est clair et net.
Reboot est un génie, il m'a demandé de pas être trop virulent, alors j'ai dit ok je vais prendre le nick de lecteur virtuel pour m'en souvenir.
Et TS, je l'affectionne, je voulais rester en contact avec elle, et comme Michel refuse la modération, ben le lecteur virtuel me semblait un compromis correct, et dans la mesure ou ces deux personnes en sont informées, ça me semble ok, il n'y a pas de magouille, c'est limpide.
Et TS a cessé de modérer, alors je reviens en Michel, et je lui souhaite que ça se passe bien pour elle. Qu'il n'y aura pas de con pour lui faire regretter sa décision.

Newton a dit…

;)