samedi 8 mai 2010

La fête des mères en 6 questions....

J'ai fait du bénévolat dans un centre d'écoute aujourd'hui pour cette occasion et j'ai reçu plusieurs questions du même genre.
Les 6 qui revenaient le plus souvent étaient....

1. Bonjour docteur, je suis mêlé. Il y a un mouvement de mères qui se disent indignes et j'ai toujours pensé que les mères indignes ne devraient pas être fêté. Là, ma mère depuis deux ans se plait à se dire indigne. Devrai-je lui souhaiter la bonne fête des mères demain ou passer mon tour?
Signé, un enfant qui ne veut pas devenir lui aussi indigne.
Réponse:

2. Bonjour Docteur, ma relation avec ma mère n'est pas très bonne, j'ai pas tellement le gout de lui souhaiter mais elle va me le remettre sur le nez après. Je me demande si ça ne serait pas plus simple de l'appeler pour éviter du trouble?
Réponses:

3. Bonjour Docteur, ma mère est toujours sur son ordinateur, pensez-vous qu'il serait malvenu de la déranger le jour de sa fête pour lui souhaiter bonne fête, surtout que c'est le gala big brother demain soir?
Réponse:

4. Bonjour Docteur, pour ne pas décevoir mon chum, je vais souper chez ma belle-mère demain.
C'est une hostie de controlante égoiste qui castre son gars et qui me déteste parce que je lui ai volé son gars.
Doit-on souhaiter bonne fête des mères à une belle-mère puisque ce n'est pas notre mère?
Et, un coup de pied au cul, ça s'offre tu comme cadeau?
Réponse:

5. Bonjour docteur, pourquoi les conjoints souhaitent bonne fête des mères à leur femme, ce n'est pas leur mère? C'est mélangeant je trouve pouvez-vous m'aider à me démêler?
Réponse:

6. Ma mère est en transformation pour devenir un homme. Devrais-je lui offrir une cravate ou des fleurs?
Réponse:

Je n'ai pas su quoi répondre au aucune de ces questions, si vous avez des suggestions, elles sont bienvenues.

8 commentaires:

LA TÉNÉBREUSE a dit…

J'aime bien les questions 3 et 4. Et je dirais qu'un bon coup de pied au cul est nécessaire dans ces deux cas-là.

Nicole a dit…

À la question 5 : Mon ex-conjoint m'avait déjà fait cette réponse de "tu n'es pas ma mère" pour justifier pourquoi il ne m'avait pas souhaité une bonne fête des mères. Mais j'étais quand même la mère du fils que je lui ai donné. Et ce fils, étant bébé n'était pas en mesure de me souhaiter une fête des mères, parce qu'il n'avait aucun fucking concept du temps, des fêtes et de tout le reste. Un bébé, ça ne connaît que ses propres besoins. Est-ce donc à dire que, puisque j'étais la mère d'un être qui ne pouvais pas souligner la fête des mère, et n'étant pas la mère de celui avec qui j'avais fait cet enfant, je devais donc attendre que mon fils sache parler, et marcher pour recevoir un souhait? Pense à ça.

Michel a dit…

Bonjour Nicole,
Dans ce billet je voulais être léger, mettre un peu d'humour, c'est pour cela que je n'ai rien répondu.

Ce que j'en pense je l'ai écrit en réponse dans le blogue à La Ténébreuse.

So Much a dit…

Tu connais ma relation avec ma belle-mère... Elle est venue déjeuné sous mon bras ce matin et elle a eu un bonne fête des mère qui venait du coeur. Même si ma propre mère m'a dit «Elle est envahissante ta belle-mère!! je ne serais pas capable de la supporter» après cette journée.. bin je pense qu'elle mérite amplement son bonne fête car elle a nourris, lavé, hébergé, changé de couche, joué, appris etc.. 2 gars.

Michel a dit…

@So much...
C'est un billet d'humour et vous l'abordez sérieusement.

C'est curieux.

Newton a dit…

Haaa! Vous savez Michel, il y a des gens qui ne savent distinguer les billets d'humour de ceux qui sont sérieux...

Michel a dit…

@Newton
Vous pensez à quelqu'un en disant ça?
;o)

Newton a dit…

Je n'oserais pas dire ce que j'ai déjà dit. Ce ne serait plus de l'inédit!