mercredi 1 juillet 2009

Savoir débattre II.

Je viens de me faire insulter encore. Je vais probablement ne plus écrire sur ce site là.
Je serais un gros colon qui écrit bien. L'insulte pour moi est dans le, tu écris bien .
Je me dis si il évalue mal ma capacité d'écriture il doit se tromper aussi dans son diagnostique médical.

De toute facon la fois ou j'ai eu le plus peur c'est lorsque j'ai demandé à un gars ceci...
Moi - Qu'est ce que l'on voit lorsque tu es en colère?
Lui - Rien, je ne veux pas lui laisser la chance de réagir.

Devant les prédateurs virtuels je m'efface, il n'y a pas de place aux débats. Tout est dit d'avance alors il ne sert à rien de dire. Mais je ne quitte pas sans avoir laissé un message respectueux. Le respect devant l'insulte me semble une bonne chose. C'est signifier la fin d'un débat qui ne peut exister.

Lorsque je quete et qu'on me dit...
On - Va travailler mon osti.
Moi - oui monsieur, merci.

Il n'y a pas à débattre de ca.

Pour débattre, il faut une ouverture minimale, une porte entre ouverte sinon c'est une escalade stérile, ce n'est pas un débat, c'est une attaque.

2 commentaires:

Oops, we're dead! a dit…

Dommage si ça s'arrêtait là.

un gars a dit…

Mes posts s'arreteront lorsque tu me demanderas de cesser. C'est chez toi et parfois on a des pattes d'éléphants sans le vouloir, va savoir. Mais quand je sais, je cesse.