samedi 4 juillet 2009

Le journalisme...

Le narcissisme des journalistes m'irrite et m'inquiète.

2 commentaires:

Madame Potine a dit…

Bah! te prend pas la tête pour eux, ils n'en valent pas la peine.

Le narcissisme est vieux comme le monde, chacun se "nombrilise" à sa façon.

Moi, je ne lis plus de journeaux depuis longtemps, j'écoute les nouvelles et je me fais ma propre opinion, j'écoute les débats, le lis là-dessus, mais sans plus.

De toute façon cette vieille phrase dit tout:

"Où il y a de l'homme, il y a de l'hommerie"

Par homme, cela inclut hommes commes femmes.

Bonne journée!

un gars a dit…

Madame Potine...
Je pense qu'il faut croire que son point de vue vaut pour l'écrire et nécessairement on tombe dans le narcissisme. Mais c'est dans la rue que je me fais une opinion et leur narcissisme est débordant et méprisant. Mais je ne donne pas de nom. Les artistes sont beaucoup plus agréable et je n'ai aucune idée pourquoi, plus sensible peut etre?
Les artistes les plus charmant, madame Loiselle, Martine Saint-Claire est digne de mention vraiment, elle était plus que bien presque parfaite, le gars qui défends le droits des locataires (pas artiste mais agréable), il est très gentil, Louis Saia, bedonnant et débonnaire, celle de Télé-Québec qui fait dans l'agriculture est charmante et généreuse. Un monteur de film est très agréable aussi. Les sourires gentils, il y en a plusieurs d'artistes différents qui offraient sourires et de leur temps.
Les journalistes? Aucun et j'en ai vu plusieurs. Ce n'est pas par mauvaise foi, ils ne donnent sinon que du mépris, on dirait des anglais. C'est bizarre, je pense à 6 personnes écrivant ca.
Ils doivent se croire au dessus de...d'un mendiant, minimum, mais plus que ca je crois, ils confondent eux et la nouvelle.