jeudi 1 octobre 2009

Nelly de la désincarnation...

De la mort de Nelly, par suicide, j'ai peu à dire, sinon, que l'on en parle beaucoup.
Je repense au silence de mort du jeudi 10 septembre dernier qui était pourtant LA Journée mondiale de la prévention du suicide et j'en arrive à la conclusion que les gens aiment bien le divertissement et sont ainsi un peu désincarnés car s'ancrer sur la vie des vedettes ne me semble pas être un ancrage très solide.
Show time...

2 commentaires:

Éléonore a dit…

Une vedette meure c'est un drame, une vedette accouche on est en liesse, une vedette se sépare on pleure... On a donc bien besoin d'idole (le mot idole étant un choix et non un accident...)

J'ai parlé un peu de cela dans mon billet sur Martin Petit et les athées, pourquoi a-t-on besoin d'une vedette pour nous faire réagir ou nous dire quoi faire, quoi penser, sur quoi s'émouvoir, etc. ?

Nelly Arcand est morte, bien sur en tant que lectrice chaque fois qu'un imaginaire s'éteint cela m,atrriste j'aime les artistes et je souhaite qu'ils puissent s'exprimer le plus longtemps possible, mais comme personne Nelly n'était rien pour moi. Je mentirai en disant que c'est un drame pour moi...

Des gens se suicident tous les jours et leurs morts passées pourtant sous silence sont tout autant importantes.
Ce n'est pas du suicide d'une vedette qu'on devrait parler mais de la cause de tous les suicides...

un gars a dit…

J'ai tardé à répondre Éléonore parce qu'il s'agit d'un sujet complexe et je n'ai pas assez de neurones pour processer tout ça.

Je crois que j'utiliserai ton ...tout aussi important...afin de développer ma réponse.
Je dirais qu'à un certain niveau c'est faux, tout les gens dans une société donnée n'ont pas la même valeur. Le BS qui crève fini dans une fausse commune, le soldat qui revient dans un cercueil a droit à quelque chose de big.

Il n'y a pas d'égalité même dans la façon de souligner la mort de quelqu'un. C'est le statut qui accorde de la valeur aux gens. La notoriété provient de divers endroits. La popularité par la médiatisation, par le poste occupé qu'il soit politique, d'affaire ou autres, parfois aussi par identification d'ordre psychologique.

Bref la mort de quelqu'un de notoire n'a pas la même valeur que celle d'un illustre inconnu.

Cela m'indigne parfois mais je ne peux que constater ce fait. La médiatisation joue un rôle important dans ce truc de notoriété, les gens deviennent ainsi reconnus par une grande partie de la population.

C'est comme ça.