dimanche 31 mai 2009

Un con fondu...

Elles m'attristent ces femmes qui par procuration tentent de vivre leur vie à travers la réussite de leur homme. Leur grand nombre m'étonne. On résiste au féminisme ou peut etre que le féminisme n'était pas un mouvement d'affirmation?

Je ne sais pas mais je sais que bien des femmes m'emmerdent royalement. Je crois que c'est très québécois année 60 comme phénomène. Bien qu'elles aient légué un héritage à leur fille et à leur fils.
Pour les hommes, c'est pas mieux.
Je ne m'y retrouve pas. Je ne sais trop de quelle époque je suis, pas de celle-ci en tout cas.
Je ne suis d'aucune je crois.

************
Je vous situe le contexte un peu de ce billet.
Hier se terminait Loft Story 6. Le gagnant se nomme Sébastien.
Je lisais sur un forum à majorité composé de femmes les réactions de tous et chacun. Et voilà que la plupart voit deux gagnants, Sébastien et sa blonde.
Ma logique me dit qu'elle ne peut avoir gagné puisqu'elle ne participait meme pas au concours.
Le gagnant est Sébastien, et il fera bien ce qu'il veut de la maison et du magot qu'il gagné.
Mais non, les forumeuses font des scénario ou le prix appartient à Sébastien et sa blonde et se mettent à construire un nouvel épisode de roman Arlequin composé d'un bonheur de couple, d'un bonheur de famille. La grosse histoire quoi.
Et moi, devant ces trucs, je tombe des nus et écrit un billet.

2 commentaires:

Contes de Fée a dit…

Vaut mieux tomber des nues et écrire un billet que tomber les billets et écrire tout nu...

Hum, pas réussie celle-là... je ferai sans doute mieux la prochaine fois.

:O)

un gars a dit…

Contes...
C'est plutot réussis, j'ai bien rigolé en vous lisant.
Tout est là, le marchandage qui est partout, non exclusif aux relations homme-femme. Elles peuvent etre de type femme-femme comme celle avec votre cliente.

Vous m'aidez à préciser ma pensée. Dès qu'il y a des sous la machine s'active. C'est là l'essence de ce que je voulais exprimer et ca ce n'est pas une question de genre. Bien peut etre, de genre humain alors.

Sébastien maintenant demi millionnaire a activé bien des machines.