samedi 9 mai 2009

Vierge Marie...


Je n'ai pas d'éloge à faire à la mère en ce jour de fete.
Je déteste ces tentatives d'idéalisation de la figure maternelle particulièrement au Québec.
Cette lutte pour se départir d'un sentiment de culpabilité qu'elles ont engrangé on ne sait trop ou et qui les rendent vindicatives, fermées et sur la défensive.

Hier, sur un forum je parlais de Cinny, vous savez cette lofteuse dans LS6. Je disais qu'il m'apparait clairement que cette personne n'a pas eu de modèle maternel solide. Elle se cherche une identité en tentant de copier les autres filles qu'elle fréquente. Malgré ses 26 ans, ce n'est pas une femme, c'est encore une fillette. Une tollée de protestation a suivi. Encore la faute des mères, blablabla blablabla.

Ben oui encore la faute des mères. Cette sensibilité à la critique m'indigne parce qu'elle a pour conséquence une insensibilité à l'auto-critique.

Alors elles s'efforcent de démontrer par son contraire qu'elles sont dignes et se présentent en victime en étant insensible à l'impact que pourrait avoir leur facon de faire sur l'enfant. Et il est impoli voir meme interdit de questionner.

Alors ces mères bornées du Québec qui à la moindre remise en question s'insurgent et se posent en victime m'indigne.

Cinny 26 ans est encore un enfant, et sa mère sans en etre coupable y a jouer une role. Fallait entendre le message infantilisant et remplit de repoches qu'elle lui a adressée à la télé de TQS.

Alors les mères en ce jour de fete je vous souhaite d'etre capable de vous regardez aller, en toute humilité autant dans votre rapport à l'enfant que dans votre rapport au père de vos enfants qui nécessairement a un impacts sur les petits.

Je sais ce message dur, certains se diront voici un gars frustré et ils auront raison. Mais la frustration pourquoi pas lorsqu'elle est légitime.

Mais tous ca est très relatif, il peut sembler que ce billet fasse porter à la mère le poids de tout ca mais il n'en est rien. C'est de la famille dont je parle, la mère en est qu'une partie. Mais comme c'est la fete des mères pourquoi par l'aborder?

La mère peut etre bonne, moyenne, parfois mauvaise. La mère est humaine alors à quoi bon tenter de la sacraliser? Elles ne s'appelent pas tous Marie quand meme.

2 commentaires:

Noémie a dit…

hmmmmmmmm doubts

un gars a dit…

Merci de prendre le temps de répondre à ce billet. Que tu doutes de sa pertinence me va. Mes billets sont souvent douteux ;-)