samedi 24 janvier 2009

Non...

- Tu dis coupable, tu sors. Nous sommes samedi, tu es en dedans depuis vendredi, dimanche rien, tu vas rester en dedans jusqu'à lundi.
- J'ai rien fait.
- Mais ca, qui sait? Je sais que tu vas rester deux autres jours en dedans. Tu dis coupable et tu sors. Tu acceptes les conditions et hop, c'est réglé.
- Hey, elle avait bu, elle m'a poussé, elle m'a frappé, j'ai voulu me protéger, elle a fait 911, je ne l'ai jamais frappé.
- Tu fais comme tu veux mais tu seras en dedans jusqu'à lundi, minimum.
- Non je veux pas, une nuit c'est assez.
- Ben plaides coupable.
- Ok, pis mes enfants?
- Tu risques d'avoir une interdiction de contact. Des grandes chances, pis pour un bout.
- Maudit, je vais dormir ou?
- Tu as des amis, de la famille?
- Non.
- Y a des places pour ca.
- Pis ma job?
- Je suis avocat, je ne suis pas travailleur social.
- Mais je veux voir mes enfants.
- Tu décides quoi là?
- Je veux sortir d'icitte

4 commentaires:

So Much a dit…

Je comprend pas. il dit coupable et il sort? la prison c'est pas la conséquence suite à une culpabilité?

un gars a dit…

La sentence c'est plus tard. Dans un premier temps tu fais face au chef d'accusation. Ensuite tu seras jugé.
Entre la comparution initiale et le procès, c'est long.
Alors tu dis coupable, il te donne des conditions à respecter, interdiction de contact, suivre une thérapie, etc., et tu es libre. Sinon tu attends en dedans.

So Much a dit…

et s'il dit coupable, il doit plaider coupable au procès j'imagine?

un gars a dit…

Il a déjà reconnu sa culpabilité, il n'a plus à la plaider, c'est fait. Reste à se défendre, à négocier la sentence, la peine. Faut bien se préparer.

Je me souviens une fois, j'étais au Palais de justice pour entendre des causes de violence. Un mafioso était interrogé au sujet d'un meurtre, la victime, un certain Josepe Primo.
Le procureur lui demande, ou etiez-vous le soir du 26 janvier 2009.
La mafioso réponds j'étais pas là j'étais partie manger un club sandwich avec de la mayonnaise.

Le procureur demande...Et c'est avec le club sandwich que vous avez tué Josepe Primo?
Le mafioso répond ben non! C'était avec le marteau....Hou tabourette.

Il a été reconnu coupable.