vendredi 25 juin 2010

Mise au point...

Un gars voulait m'offrir une pièce de 2$ mais il voulait connaitre mon nom.
Je lui ai dit que ça ne le regardait pas et que j'en avais rien à foutre de son 2.

Quand tu fais la rue, que se soit en quêtant ou en faisant de la prostitution, de la prison aussi, tout ce qu'il te reste c'est ton identité et ton intimité psychologique parce que le reste, tu en as perdu beaucoup. Cela donne un plus value à ce peu qu'il reste.

Je n'ai rien à répondre à vos questions qui reposent sur une curiosité que je trouve un peu intrusive. Lorsque je parle de la rue, c'est parce que je le choisi et je dis bien ce que j'ai le gout de dire.

Pour ce qui est de vos hypothèses et de vos jugements de valeurs, je les subies, comme je le fais dans la rue.
C'est ça la marginalisation et le mépris des marginaux.

Mais honnêtement, j'en ai rien à faire et vous pouvez vous les foutre dans vos culs bien gras, bonnes genses.

C'est un peu rude mais là rue est rude et les faux bons sentiments sont emmerdants.

Mais je peux comprendre, parlez entre vous, gens de bonnes moeurs, indignez vous ensembles et ne gaspillez pas de votre temps à insulter des gens minables.

9 commentaires:

La ténébreuse silencieuse a dit…

o.k. À part ça, est-ce que ça va bien? Dis-moi, tu quittes ou tu ne quittes pas?

Newton a dit…

Je pensais... quand j'ai aperçu ton numéro de compte paypal mais en cherchant, j'ai vu qu'il avait été retiré... Je me suis trompée alors.
L'humain est ce qu'il est. Et comme je fais partie de cette race ben, voilà, il m'arrive de me tromper.
Pourtant, tu me sembles en rien marginal. T'as seulement fais des choix.
Mon cul, il pas gras. Il est svelte tu sauras. Mais je garde le "bonne gense".

Michel a dit…

Oui TS je quitte à la fin de mon contrat prévue à la mi juillet.
Je vais prendre un break du net mais j'y reviendrai surement un jour.

Newton bon tant mieux si ton cul est svelte, généralement c'est plus joli.

ramblings a dit…

J'ai dû quémander, un été, y a des années et même si j'comprends ton point de vue, moi, j'me sentais... redevante, j'crois. Donc j'répondais, j'racontais mon histoire, le pourquoi du comment, quand ils demandaient.

M'enfin.

J'te souhaite bonne chance, et bon break.

La ténébreuse silencieuse a dit…

Fait chier!

Michel a dit…

Rambling,
C'est personnel ce truc.
Ma ce que mon expérience me dit parce que j'en rencontre beaucoup des mendiants. La très grande majorité ne racontent pas leur histoire personnelle et losqu'ils disent des choses se sont des demi-vérité, voir même des inventions.

Pour ma part, tu comptes sur moins de doigts qu'une main a, pour calculer le nombre de personnes avec qui j'ai un peu ouvert un peu la machine sur ma vie.

Newton a dit…

J'aurais quand même aimé te partager la mienne...à mes risques et périls. Mais publiquement, je vois pas l'intérêt. Je te comprends quand même un peu. Niveau travail, je veux dire. Bien que je n'aie que peu de détails sur ce qui s'est passé pour que tu en arrives là.
Pour toi, c'est une curiosité malsaine, pour moi, c'est partager le vécu.

Michel a dit…

Merci pour ton intérêt Newton, c'est apprécié tout comme tes interventions ici.
Je souhaite que cela ne t'offusquera pas et que j'aurai le plaisir de lire tes réactions à certains de mes billets

Newton a dit…

Non, je comprends. Je suis pas offusquée. :D