vendredi 4 juin 2010

Il doit être difficile d'être beau...

Certains portent des tenues de soirée, marchent sur des tapis rouges, moi je porte la laideur de la vie, c'est mon habit maintenant. Une éponge qui se gonfle de la bêtise des humains.

Je suis sans fond et sans forme, mon allure agace.

Je lisais un billet hier. Un gars parlait de ses poils qui lui sortent des narines et ce billet avait 23 réponses, je crois, un truc du genre. Un billet sans fond et sans forme mais qui amuse une galerie. Un divertissement innocent qui semble populaire.
J'ai fermé l'onglet, un peu plus déprimé que je l'étais.

Ce matin, je lis un autre billet, celui d'un gars qui a une plume magnifique, le ton est à la déprime et je me suis dit regarde bien, les gens vont lui dire qu'il écrit bien et qu'ils aimeraient écrire aussi bien que lui. Effectivement, à part quelques mamelles bien laiteuses qui n'ont pu résister à leur réflexe de sortir le sein, quelques uns ont fait part de leur envie d'écrire aussi bien.

Moi? J'ai raconté une connerie, devant le pathétique, je fais dans l'absurde, c'est mon réflexe, d'autres sortent la mamelle, moi je fais dans l'impertinence.

Mais au bout, je me disais que la blogosphère est pauvre. Tu écris un billet et les gens n'ont pas la capacité d'en saisir le fond même lorsqu'ils s'y intéressent et les autres qui apprécient la forme passe à côté du fond.

Au final, bien peu de choses.

Alors je me disais, comme ce mec écrit bien, il ne doit pas être facile d'être entendu d'ou le titre de ce billet. Il ne doit pas être facile d'être beau.

3 commentaires:

La ténébreuse silencieuse a dit…

Qu'est-ce qu'elle a ton allure qui agace???

Si je peux me permettre je te dirais que tu prends les billets des autres un peu trop au sérieux quelquefois. Et puis tu peux te permettre de m'envoyer chier...

Il est normal et sain que la galerie soit attirée par le divertissement innocent. Après tout, la vie est tellement difficile d'avance; pourquoi ne pas chercher à se distraire avec quelque chose de léger quand nous sommes sur la blogosphère?

Au plaisir!

Oops, we're dead! a dit…

Je vois une sagesse plus chaleureuse qu'elle ne peut le sembler initialement ici. Comme un coup d'oeil toujours vif, sans idée préconçues jamais mais sans le froid glacial qui habite habituellement les détenteurs d'un regard affuté de la sorte.

C'est un peu ma façon de vous dire que je vous aime bien, un gars.

Michel a dit…

Personnellement TS ce sont des textes avec de la substance qui me divertissent. On ne peut se refaire malheureusement.
Léger n'implique pas vide. Le cul de la fille de mon billet précédant est léger et divertissant tout en ayant un beau contenu, non?
Je ne vois pas pourquoi je t'enverrais chier?

Merci Oops, vos mots sont une douce caresse que j'accepte volontier.