samedi 19 juin 2010

La fête des pères...

Personnellement, j'en ai rien à foutre de cette fête, ni de celle des mères.
Pourquoi faire un billet alors?

Parce qu'à chacune de ces fêtes je me dis qu'elles sont périmées et qu'elles devraient laisser place à une seule fête par année, la fête des parents.

8 commentaires:

La ténébreuse silencieuse a dit…

Tout à fait d'accord avec toi, même que la fête des parents ne devrait pas plus exister!

Michel a dit…

Ts tu te dis en accord tout en l'étant pas.
Donc tu es en désaccord parce que je disais que j'aimerais une fête des parents.

Force toi un peu lors de nos échanges dit-il avec affection. ;o)

La ténébreuse silencieuse a dit…

Milles excuses!

Avec affection dis-tu?

Michel a dit…

Ben oui TS, avec affection pour adoucir les angles aigus. Il m'arrive parfois d'être confrontant et cela peut être difficile à encaisser alors accompagné d'un peu de miel son gout aigre est peut être plus tolérable.

So Much a dit…

Comment pourrions nous célèber le père et la mère en même temps s'ils ne vivent plus ensemble?

je me pose cette question avec la fète des parents.

Newton a dit…

En la fêtant ensembles! Ils ont pas dit que c'était la fête de la famille....

Michel a dit…

So much,
Je crois que tu connais ma réponse, on se connait assez bien pour que je présume cela.

Newton, la fête de la famille je n'ai pas d'objection mais j'en n'ai pas non plus à celles des parents, pourquoi pas?

L'avantage c'est que ça engloberait les personnes qui jouent un rôle parental peu importe la biologie.

Newton a dit…

Vrai!