mardi 29 septembre 2009

Coupure reportée...

Hier soir j'appelle ma soeur pour l'aviser de la coupure. En quelques coups de téléphone j'entendais faire le tour de mon mini réseau. Aussi bien profiter pendant qu'il y a une tonalité. Elle m'annonce que j'ai un 200$ d'intérêt quelconque de disponible. Il y a là de quoi nourrir un des requins afin qu'il me lâche, pour un temps, les mollets.

Je songeais depuis quelques jours à ces semaines sans internet, ni téléphone. À ce silence qui allait envelopper ma vie.
La semaine sans virtuel n'a pas été si souffrante qu'anticipé. De conserver en moi, et de ne pas dire fut une expérience intéressante. Il m'arrivait un truc un peu spécial et je me disais, j'aimerais bien l'écrire. Mais je n'ai rien écrit, un seul truc en fait.

Je suis ambivalent, à la fois heureux de renouer avec internet, et curieux de savoir comment aurait été ces quelques semaines de silence.

Alors me revoilà, la coupure est reportée. Je vais pouvoir me mettre à jour de vos écrits.

2 commentaires:

Éléonore a dit…

Bien moi je suis heureuse de te relire, c'est peut-être égoiste (juste un ti peu lol) mais je me suis attachée a cette rélfexion humaniste sur l'humanité et la désahumanité que tu nous livres.

Bon retour xxx

un gars a dit…

Merci Éléonore c'est très gtentil. Et je suis bien heureux que mes propos t'intéresse et que nous maintenions contact ainsi. :0)