lundi 30 mars 2009

Le chemin...


Je sors de chez moi, je prends la route à gauche ensuite je tourne à droite et j'arrive toujours dans ce boisé hanté de fantomes qui me rendent anxieux.

J'aimerais suivre ce meme chemin et me retrouver ailleurs, malheureusement il mène toujours là, je n'aime pas ou il me mène et j'ai peur d'en choisir un autre, alors je continue pour me retrouver au meme endroit. Pourtant ces fantomes s'habituent à moi et s'approche de plus en plus, ce qui me fait très peur.

En sortant de chez moi l'autre fois une personne m'a invité à prendre la route de droite, il voulait m'accompagner. Je l'ai suivi pendant quelques pas, je me suis senti anxieux, j'ai dit non, je préfère retrouver mon chemin, j'y suis mieux. J'ai alors repris le sentier de gauche, plus confortable mais je me suis encore retrouvé devant ce boisé. Ca me désespère un peu.
J'aimerais ne pas avoir à changer de chemin et qu'il me mène dans un ailleurs plus agréable.

4 commentaires:

Morgane a dit…

Belle métaphore. L'inconnu fait toujours plus peur que le connu.

un gars a dit…

Oui le changement fait peur. Il arrive souvent que l'on choisisse de se cogner le nez à la meme place plutot que d'oser. Pour les choses qui fonctionnent c'est parfait pour celles qui ne fonctionnent pas et que l'on répètent quand meme, ca, c'est moins évident et ca constitue un grand défi qui est exigeant.
C'est la rencontre de soi avec ses fantomes qui font souvent très peurs et qui demande de se sortir volontairement de ses patterns à la fois sécurisants et embetants.

un gars a dit…

Une précision, c'est un message à personne sinon un petit papier jaune auto-collant qui m'est destiné.

Morgane a dit…

Alors je te pique ton papier jaune...parce qu'on a tous besoin de se rappeler ça, de temps en temps.

Si l'on arrive à bien identifier les fantômes qui nous poursuivent...