mardi 3 mars 2009

Après 3...


Après 3 ans, se retrouver sur la chaise de celui qui écoute. Ca fait drole mais c'est tellement passionnant. Cet univers qui se présente devant toi, cette relation qui s'esquisse, les spots, les ombres qui apparaissent lors d'un silence. Ces ombres que l'on mets dans sa poche en attendant le moment de les ressortir, patiemment, sans urgence. Il n'y a rien d'urgent, trop vite c'est trop, trop tard, c'est trop aussi. Le moment arrivera comme par magie, une sychronicité qui en fera une évidence qui se présentera d'elle meme sans effort.

Entendre, comprendre, chercher l'essence, le sens et suivre.

Rencontrer quelqu'un c'est toujours une belle aventure. Il y a dans cette rencontre un projet, celui d'un mieux etre, et j'ai toujours eu beaucoup de respect pour ces gens qui se présentent avec leurs souffrances ou encore leurs résistances.

Cette première rencontre fut difficile, la détresse était grande, mais elle a pu s'exprimer. Elle a quitté troublé, elle fera avec durant la semaine et reviendra avec un je ne sais quoi? Elle est là la magie.

2 commentaires:

Contes de Fée a dit…

Ce qui doit être le plus difficile dans votre profession, c'est d'arriver à garder son coeur à l'abri de la douleur et des peurs de ceux qui se confient, qui se délestent de leur trop grand poids.

Dans un tout autre ordre d'idées, permettez-moi de joindre les rangs de ceux qui apprécient votre plume.

Longue vie aux Chroniques d'un gars...

un gars a dit…

merci contes de fée votre appréciation me touche.
Vous savez, je ne me met pas à l'abri de la douleur et des peurs. Je cherche en moi celles qui se rapprochent de celles qui me sont exprimées ca me donne ainsi une meilleure idée de ce qui peut etre ressenti par cet autre qui est devant. Je cherche consciencieusement en me laissant le temps de me rapprocher de ce vécu. Lorsque je ne sais pas je pose des questions histoire de m'en approcher un peu plus.

J'aime bien le terme délestage, il y a beaucoup à dire à ce sujet, plein de nuances. J'y reviendrai.