mercredi 7 avril 2010

Un peu de réalité avec la télé-réalité...

Big Brother invite les invités à jumeler une phrase avec une personne.
Genre... le plus manipulateur, le plus ceci et cela.
Épreuve qui généralement heurtes les âmes.

Avant que l'activité débute Josée, la mère de la maisonnée dit... nommez moi, pas de trouble.
Et tout le monde embarque, la plus ceci? Josée, la plus cela? Josée.
Les justifications sont ridicules et Josée rit, s'en s'offusquer, une bonne mère c'est une bonne mère, non?

Le lendemain, Big brother demande aux invités...qui a le moins joué?

La majorité nomme Marie-Hélène même si c'est évidemment Josée qui a saboté le jeu.
Marie passera une nuit en isolement comme punition.

Quelle était la motivation de la bonne mère Josée, l'harmonie dans la maisonnée?
Mais non, sa motivation, maintenir l'harmonie de son clan en évitant les confrontations.

Ce fut réussi avec maitrise, même le clan récessif n'y a rien vu et a perdu là une belle opportunité de combats. Même Big brother a perdu et a renforcé la position du clan dominant.

Qu'est ce que cela nous apprends sur la vie?

Un groupe bien organisé et structuré arrive facilement à protéger ses membres et à leur éviter l'imputabilité de la faute.

Ainsi, un latino tué dans un parc, parce qu'initialement il jouait avec des dés, verra son frère déporté pour casier judiciaire et le policier libéré de tout blâme.
Une personne agée qui traine trop longtemps dans un corridor d'hôpital et qui finit par en mourir servira de justification pour augmenter les salaires des médecins et des infirmières et sa mort ne sera imputable à personne.
Le scandale des commandites entachera le dossier de quelqu'un qui n'est pas vraiment le vrai responsable, celui-ci se retrouvera immunisé.

Moi je dis chapeau à Josée et ceux qui suivent la série devrait la voir comme une gagnante potentielle, elle a mit tout le monde dans sa poche, même big brother.

La mère du loft, vraiment?

3 commentaires:

Moi-même a dit…

C'est vrai que Marie-Hélène ne méritait pas la punition. Je l'aurais donnée à Josée ou à Stéphanie. Quand tu dis «Un groupe bien organisé et structuré arrive facilement à protéger ses membres et à leur éviter l'imputabilité de la faute.», s'en est un bel exemple.

Au plaisir!

Michel a dit…

Je ne connais pas l'avenir MM mais Josée est une joueuse redoutable je crois et ils ne sont que quelques uns a commencer à en prendre conscience.

nina a dit…

VIOLENCES+VOL :

Ceci est une tentative de gros scandale public bien gênant et qui limite étonnement les pressions qu'on peut subir, tant j'ai dû mal à trouver un avocat malgré mes efforts, afin de régler ce problème de non respect de mes droits les plus élémentaires, ce que je le conseille à chacun qui peut avoir des ennuis avec ce gros connard de sarkozy ou sa clique de clowns de flics minables des renseignements : je suis donc en train de régler un petit problème du genre détail avec cette grosse tache de si peu président de la république Française, en lui envoyant un avocat - difficile à trouver pour un simple citoyen mais on insiste - pour mises sous surveillance illégales, lynchage numérique inspiré de bonnes vieilles méthodes qui ne déplairaient pas au ku klux klan, lynchage qui n'a mobilisé personne sur le web ou dans la presse, actes de violence et pressions à mon égard et plagiat, par une grosse pétasse, vulgaire et ridicule et qui passe à la télé, ” comme si de rien n'était ”, de mes petits textes web.

Quant a sarkozy, s'il n'aime pas le web, et s'il n'aime pas la rue qui sait, la preuve, très bien se défendre, qu'il la quitte !

PS- Bien évidemment, s'il s'agit de calomnies, et qu'en plus on trouve désagréable de se faire insulter, il ne faut surtout pas hésiter à porter plainte en retour. BLOG ETC - nina