lundi 19 avril 2010

Un peu de Big brother...

Josée...
La matriarche du jeu.
Elle fume comme une cheminée, les bronches complètement fuckées et des seins en silicones.
Elle se plait à dire que les jeunes ont pas d'allure, elle harcelait Marie-Hélène, pis elle continue à la mordre même une fois qu'elle a eu sa peau en se demandant bien sur qui elle pourra bitcher maintenant.
C'est un beau modèle de femme, reste juste à bien contrôler sa dose d'anti-dépresseur qui pour le moment l'empêche de dormir et lui donne des springs dans le cul qui font qu'elle fait du ménage tout le temps.

Stéphanie...
La doudou dans les bras et le pouce dans bouche, quoi dire??? Elle est de droite parce qu'elle ne se fout jamais le pouce gauche dans la bouche.

Livya...
Elle est mal foutue, elle menace de quitter sans jamais le faire. Elle est rêche, sec et sans sensualité. Mais des yeux magnifiques. Mais elle saisit bien les dynamique, elle est à l'affût et sent bien les choses. Juste qu'elle est trop sensible, trop affectée.

Vicky...
Je ne sais pas. Une plante qui tire bien son épingle du jeu.

Vincent...
Il joue bien. Observe bien les gens.
Pour un malhabile, il s'en sort plutôt bien.
Mais le vide de ses yeux me fait un peu peur.
Je crois qu'il a le détachement nécessaire pour aller loin dans le jeu.
Son esprit cartésien le sert bien.
Pour un gars qui est sorti du placard dans le jeu, je trouve qu'il ouvre grand, il affiche avec affirmation son intérêt pour Éric.
Il est très fort.

Vinny...
Un ado, manque un peu de maturité pour se rendre au bout. Manque de virilité, trop puéril. Comme quoi l'identité sexuelle n'a rien à voir avec l'orientation sexuelle.

Jonathan...
Un mystère pour moi.
Capable d'affirmation et soumis. Je ne sais pas?
Il s'allie aux femmes mais a pu confronter le mâle dominant.
Il s'occupe de Stéphanie comme un grand-frère.
Il doit être anarchiste un peu.

Jean...
D'une autre génération mais j'oserais peut-être le terme authentique, en tout cas plus à niveau que bien d'autres. Mais il ne gagnera pas, il ne joue pas assez.

Christian...
Lui il joue à planche. Tout passe par la performance. Hey, je performe vous devriez m'aimer.
Mais en même temps, il voit les choses aller avec une bonne acuité. L'auto-critique ne lui manque pas et il n'exprime pas beaucoup de ressentiment envers les autres.
Je crois qu'il a un bon fond.
Il accepte le jeu tel qu'il est est.

Éric...
Sa force était sa franchise, tu avais l'heure juste et là il me semble se perdre dans des stratégies, je trouve dommage et ça risque de lui causer problème.

Le hasard...
Le hasard et le dénouement des jeux ne font que favoriser qu'un clan. Dommage parce que les joueurs que j'aimais quittent l'un après l'autre. Ça risque de manquer de couleur.

2 commentaires:

LA TÉNÉBREUSE a dit…

Très bonne analyse. Qui aimerais-tu voir gagner? Christian? Moi j'aimerais bien Jonathan. En tout cas je ne pense pas que ce soit une fille qui gagne.

Michel a dit…

Le gagnant m'importe peu, ça changera rien dans ma vie.

Mais jusqu'à maintenant je trouve que Christian s'en sort avec le plus d'élégance.

J'aimerais jouer avec lui. Vinny me ferait rire.

Pour Jonathan, je crois qu'il s'enferme dans sa relation avec stéphanie, j'ai l'impression que c'est pas trop payant comme alliance.