dimanche 14 mars 2010

La mère qui blogue et le nègre...

Le discours des mères du Québec m'estomaque.
À l'ère ou une personne de couleurs noirs ne peut plus s'appeler un nègre, La mère blogue fait un billet intitulé L’art de dresser son monstre de deux ans.

Dans le descriptif de leur blogue on y apprendra que...Parce qu'avant d'être mamans, Silvia Galipeau et Isabelle Audet sont d'abord journalistes.

C'est intéressant, la femelle se définit d'abord par son métier. J'exerce telle ou telle profession. Vivement le féminisme, se définir par son métier est une valeur ajoutée en société. Que fais tu dans la vie? Je suis ceci ou cela. Ha, wow!

Pendant ce temps pour ce qui est du rôle de mère, on parle d'Art de dresser, un monstre, de deux ans?

Je crois que les femmes qui enfantent ont un gros problème. Elles ne savent pas faire. Elles peuvent écrire un article qui sera publier, ce qui est plus facile à l'ère de l'internet, mais pour ce qui est de la maternité, c'est plutôt pathétique.

Dresser un enfant? Vous me direz..ben voyons donc c'est à un degré second, faut pas capoter.
Je pourrais répondre à la communauté noire que mon nègre est à un second degré aussi mais que le plus important dans tout ça n'est pas le terme dresser, ce qui est estomaquant c'est qu'elles ne savent pas le faire. J'écoutais un dresseur de fauves l'autre jour sur Télé-Québec, il savait tout de ses bêtes, dans les moindres détails et il en parlait de façon très respectueuse avec une connaissance de chacun d'entre eux, de chacune des espèces.

La mère est perdue, l'enfant prend l'allure d'un monstre à deux ans. Elle mesure 1m60, pèse 60 kilos de plus que l'enfant de deux ans et elle en parle comme étant un monstre.

En lisant leurs billets, j'en arrive à la conclusion qu'elles ne sont ni bonne mère ni bonne journaliste.

Les mères québécoises, qu'avez vous donc à vous complaire dans des propos méprisants?

Dresser un monstre de 2 ans est bien loin de la description du plaisir que j'ai eu à vivre avec mon enfant lorsqu'il avait 2-3-4-5-6-7-8-9-10 ans.

C'est triste, très triste.







2 commentaires:

So Much a dit…

bien d'accord!

Michel a dit…

Tant pis :o))