lundi 5 juillet 2010

Rien à dire...

Bien des choses ont été dites et bien dites.
Ma capacité de dire sur la vie est bien limitée.
Comment dire mieux ou autrement quand des génies ont déjà tout écrit?

Prenez Sartre qui disait que l'enfer c'est les autres. Je trouve que ce truc décrit bien ce que je lis sur la blogosphère. Même sous des allures d'introspection, la plupart des gens s'efforcent de démontrer que l'enfer c'est les autres.

Pour ma part, je me suis montré laid parce que je le suis. Mais de cette laideur, il n'y a pas de surprise, ou bien peu.

J'aurais pu avant de quitter vous faire la démonstration que sous la beauté immaculée présentée par certains se cache une laideur équivalente à la mienne et parfois même, un peu plus grande.
Mais je préfère laisser ces gens, qui font dans l'illusion de la pureté, à leurs histoires. Il est inutile de les mettre à nu. Laissons les s'orner de parures qui paraissent bien. Qu'elles restent dans le blanc.

Je ferme mon blogue demain. Il n'y aura pas de mot de passe, je n'écris plus de billets.
Celui-ci est le dernier, mon dernier mot.

3 commentaires:

La ténébreuse silencieuse a dit…

Puisque tu fermes demain je me permet de t'écrire une dernière fois. Je ne sais même pas si tu as remarqué mon absence des derniers jours puisque tu semblais bien trop occupé par toutes tes petites guerres. Je trouve dommage que tes derniers instants aient été teintés de cette façon. C'était sûrement plus fort que toi et tu ne pouvais partir sans faire de bruit. Je suis contente de tous les échanges que nous avons eu et je reste avec l'impression que je me suis presque fait un ami. (Désolée, je sais que tu n'aimes pas qu'on t'apprécie!) Enfin bref... je te souhaite bonne chance et bonne route!

La ténébreuse silencieuse

Michel a dit…

Il faudrait que je te donne un cours de psychologie un jour.

Bien sur que j'ai remarqué ton absence mais je l'associais au fait que je n'écris pas sous modération. Mais je viens de le faire pour toi.

La guerre avec la meute d'immaculée tout vêtu de blanc ne m'a pas vraiment occupé. Accuser quelqu'un d'harcèlement criminel c'est grave, ce n'est plus un jeu.

La teinte de mon départ, honnêtement je m'en crisse. Je connais ma couleur et les autres peuvent bien y mettre la leur. Ça ne me fait aucun pli.

Moi aussi j'ai bien aimé échanger avec toi et j'ai bien l'intention de continuer à te suivre.

Mais je n'écrirai plus d'ânerie.
Hi han!

La ténébreuse silencieuse a dit…

T'as peut-être raison. Un cours de psycho ne me ferait sûrement pas de tort pour essayer de comprendre la nature humaine. Mais que dis-je??? La nature humaine??? La nature animale plutôt!