mercredi 6 janvier 2010

Salut virtuel...

Moi - Salut Virtuel. Ce matin je me suis retrouvé dans un parc, je marchais sur les planches de bois qui composaient une grande estrade de couleur verte.
Par un pur hasard j'ai croisé mon père que je n'avais pas vu depuis longtemps.
Je l'ai pris dans mes bras, je l'ai serré très fort avec une intensité aussi grande que le plaisir que j'éprouvais à le revoir.
Virtuel - Ben dis donc, c'est un drôle de hasard. Et ensuite?
Moi - Bien en le serrant dans mes bras, j'ai fini par ressentir qu'il était un peu mou et amaigri. Je me suis souvenu alors qu'il était malade, cette reprise de conscience a fait basculer le plaisir à le retrouver pour la remplacer par un sentiment de déception intense.
Alors je l'ai aidé à s'assoeir sur l'un des bancs de bois. Une fois assis, il semblait souffrir du soleil qui le plombait, alors je l'ai aidé à changer de place et je me suis assis avec lui pour discuter un peu. Et je me suis réveillé. Ça semblait si réel, j'en ressens encore les émotions quelques heures plus tard.

Virtuel - Oui, j'ai souvenir qu'il est décédé il y a 6 ans déjà.
Moi - Effectivement, mais dans ce rêve, je le retrouvais comme si il n'était jamais mort, c'est vraiment impressionnant comme sensation. Il me manque beaucoup je crois.
Virtuel - Possible oui.

15 commentaires:

RAINETTE a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Michel a dit…

La pertinence de ta réponse dans un billet précédant m'avait agréablement surpris.
Je retrouve dans celui-ci l'insignifiance des réponses que tu fais habituellement dans les différents blogues.
Peut-être pour désamorcer l'émotion?

Michel a dit…

Rainette, es-tu la conjointe de Drew?
Votre style est tellement semblable.

RAINETTE a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
RAINETTE a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
RAINETTE a dit…

Je suis parente avec Drew, t'es vraiment perspicace ! Bravo !

Michel a dit…

Pourquoi supprimes tu tes messages?
Tu me réponds pauv-ti-pit :-) pis tu supprimes ensuite.
Assumes toi un peu.
Pour la parenté avec Drew, je te pensais d'origine Bretonne mais ton style de réponse me fait penser au sien.

RAINETTE a dit…

je sais que tu n'aimes pas Drew alors si tu demandes si je suis parente, ça veut tout dire !

Et puis keski peut bien te faire penser que j'étais d'origine Bretonne ?

Michel a dit…

Je ne dirais pas que je n'aime pas Drew, je ne le connais pas vraiment, il est peut-être sympa.
J'ai pas aimé qu'il se rit de moi lorsque je racontais des choses vraies, personnelles et délicates.
Et ton pauvre ti-pit lorsque je parlais de quelque chose de sensible pour moi me fait à lui, c'est du même style.
Alors je ne sais pas si je pourrais t'apprécier comme personne je ne connais de toi que les messages que tu laisses.

Pour la Bretagne c'est certaines expressions et un truc dans ton profil. Tu dis aimer le folklore breton.

RAINETTE a dit…

oh tu as bien raison Michel, j'ai écrit ça dans mon profil mais j'avais oublié, je n'écoute plus trop le folklore breton !

Chose certaine, je n'ai pas envie de rire de toi.

Comme j'écrivais avant d'effacer, on n'a pas la mimique ni le ton de voix en écrivant, je disais "pov-ti-pit" sincèrement, parce que tu semblais t'ennuyer de ton père.

Je laisse parfois des coms un peu genre "mariole", je l'avoue, peut-être vais-je changer en 2010, rien n'est perdu ! Tu me donnes une chance ?

RAINETTE a dit…

Dans "la vraie" vie, si je te disais que je suis timide, tu me croirais ? Que je ne parle pas beaucoup, tu me croirais ? Souvent, Internet et "le réel", ce sont deux choses totalement différentes.

Michel a dit…

Rainette,
Ça fait 5 ans que je blogues ou que je forumes.
Ta réponse à pauvre petit pit qui dit mais non pas du tout, ce n'était que de l'empathie, tu m'as mal saisi. Je connais déjà et je l'avais même anticipé tellement que c'est du déjà vu, je le savais avant même que tu écrives une réponse.
Et je sais aussi, qu'en disant ça j'entre dans l'intention, et qu'il est aisé de s'en sortir en disant...mais non ce n'était pas mon intention, tu délires ou quoi? Ben oui, je délire. Lire pauvre petit pit suivi d'un beau sourire sur ce billet est symptomatique de ma névrose et pauvre toi, ta réponse empathique ne recoit pas le mérite de son intention si chaleureuse.
C'est fou comme je suis fou petite grenouille innocente.

RAINETTE a dit…

ménon ! Faut pas te mettre dans cet état !

Il est vrai par contre que les gens vont écrire : "mais non ce n'est pas ce que j'ai voulu dire" parce qu'ils sont pris au piège, parfois.

Ce n'est pas le cas présentement. Mais pourquoi tu forumes si ça te rend malheureux ?

J'ai jamais foromé, j'crois pas que j'aimerais ça, plein de gens qui racontent leur problème et quand tu veux les aider, t'es souvent mal compris !

J'crois pas que tu sois fou ni "névrosé" ni paranoïde. C'est peut-être pas un médium pour toi si t'es trop sensible ! Tout dépend aussi de tes expériences passées !

J'avoue que mon com par contre pouvait porter à confusion.

Je m'explique. J'étais au bureau, pas supposé bloguer et après t'avoir lu j'ai senti le besoin pressant de te laisser un petit mot, j'étais émue, mais je devais faire vite, ma consoeur de travail est juste derrière moi. Sinon ça aurait été plus élaboré et peut-être moins équivoque !
Celle-là tu ne l'as pas vu venir n,est-ce pas ?

ALORS SOLUTION, note à moi-même : NE PLUS LAISSER DE COM QUAND JE SUIS PRESSÉE.

Michel a dit…

Bonne idée, les petites vite ne sont pas toujours jouissives. :-)

RAINETTE a dit…

ça dépend avec qui hihi!